Opale-Poker


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et Dieu créa... le poker

Aller en bas 
AuteurMessage
Fougass
Manager
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Boulogne-sur-mer
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Et Dieu créa... le poker   Jeu 24 Juil - 17:12

LES 10 COMMANDEMENTS


Un jour Dieu, dans toute sa bonté, nous adressa ces belles paroles : « Toi, jeune naïf avare de jetons et de bracelets, si tu désires un jour t’élever au sommet du classement des joueurs, remporter des victoires, gagner le respect de tes pairs et ne pas être entraîné dans l’enfer de la défaite, pleurant pour toujours ton compte jadis fleurissant désormais « broke », si tu veux tout cela, suit mes enseignements que je te transmet ici à travers mes 10 commandements du poker et je te couvrirai de jetons! »

1 – Les saintes écritures tu étudieras
Tout le monde peut jouer au poker. Mais une fois les bases acquises, il te faudra étudier la technique. Les livres, articles et magazine te mèneront à ce savoir. De la sélection des mains de départ en rapport à l’importance de la position, tu apprendras ensuite la discipline et la patience. N’oublie jamais que le poker n’est pas « uniquement » un jeu de hasard et c’est à long terme que tu te distingueras des autres.

2 - Avant tes propres cartes, les autres joueurs tu observeras
Ne tombez pas en admiration devant vos cartes. Trop de joueurs font l’erreur de regarder leurs cartes dès qu’ils les reçoivent pour ensuite immédiatement avoir en tête leurs prochaines actions sans tenir compte de ce qui se passe autour de la table. D’ailleurs, attendez pour les regarder que ce soit votre tour de parole. Prenez d’abord le temps d’observer les réactions, les tics de vos adversaires (les tells!) quand ils découvrent les leurs. Au dernier moment, regardez-les et mémorisez-les une fois pour toutes. Votre action devrait être presque instantanée à ce moment.

3 - Avant de miser, ton temps tu prendras
Vous aurez parfois de nombreux éléments à analyser et des décisions difficiles à prendre. Prenez votre temps. Mais prenez-le aussi si la décision est évidente. Car si vous ne prenez le temps de réfléchir seulement lorsque vous avez un problème, votre comportement deviendra facilement remarquable par vos adversaires qui réagiront alors en conséquence. Pratiquer vous donc à toujours effectuer la même série de geste et dans le même rythme, qu’il s’agisse d’un fold, d’un call ou d’un raise et ce, en bluffant ou non!

4 – Tes jetons, tu ne dilapideras pas
Tout joueur débutant doit en premier lieu se rendre compte qu’il n’a pas besoin d’être présent dans toutes les mains. Il n’y a jamais de « dernière main » au poker et vous aurez toujours la chance de vous reprendre, d’attendre une meilleure occasion. Ne prenez donc pas la mauvaise habitude de jouer toute sorte de main marginale en ayant la pensée magique « si jamais je frappe un monstre, je me ferai payer! » car n’oubliez pas que plus souvent qu’autrement, vous ne frapperait rien d’intéressant avec ce type de main! « Seven-Deuce Never Lose! » n’est qu’un mythe! Et si vous trouver cela trop ennuyant de jeter des mains pendant presque 1h, et bien profitez-en pour analyser le jeu de vos adversaires, cela vaut mieux que de jeter impunément vos jetons par les fenêtres!

5 - Des petites paires, toujours tu te méfieras
Lorsque le brasseurs vous distribue une petite paire (22-33-44-55-66) et surtout lorsque vous êtes en position hâtive, méfiez-vous!. Votre position à la table avec de telles mains est primordiale, de même que le nombre de joueurs et le prix à payer. Il est important de calculer votre cote (et surtout vos cotes implicite!) car n’oubliez pas que, plus souvent qu’autrement, vous devrez jeter votre main au flop si vous ne frapper pas de brelan et que ceci n’arrivera qu’une fois sur 8!

6 - Tes relances, les doser tu n’oublieras pas
L'une des subtilités du Texas Hold'em No limit consiste à savoir faire les bonnes relances au bon moment. Ni trop faibles pour avoir trop de joueur qui appelle la relance et ni trop fortes si ce n’est pas votre intention de simplement ramasser le pot. Par exemple, avant le flop, essayez d'être constant dans le montant de vos relances. De cette manière les autres joueurs ne sauront pas si vous avez un gros jeu ou si vous tentez de "voler" les blinds. En effet, vous devrez être en mesure de pouvoir parfois jouer un bluff de la même façon qu’une paire d’As. Plus vous serez constant dans vos actions, plus vous serez difficile à lire et plus vos adversaires seront déroutés.

7 – Audacieux tu te montreras
Agressivité, agressivité agressivité! N’hésitez pas, lorsque vous êtes déjà disposé à investir des jetons dans la main, à les mettre en premier lorsque l’occasion vous sera offerte. Vous êtes toujours mieux de contrôler vous-même l’action que de simplement suivre la parade! De plus, apprenez à jouer parfois agressif même lorsque vous n’avez déjà un jeu compléter. Par exemple lorsque vous n’avez pas la moindre paire mais un tirage à la couleur et un tirage bilatéral à la quinte, n’hésitez pas à investir quelques jetons!

8 - Aux émotions, jamais tu ne céderas
Pas de panique, le calme avant tout! Que vous soyez en train de passer un terrible bluff ou que vous souhaitiez du plus profond de votre être de parvenir à faire payer votre carré d’as, vous en devez jamais, au grand jamais, laissez transparaître votre réelle émotion. En effet, vos émotions sont vos pires ennemis sur une table. Après un badbeat elles vous empêcheront de reprendre le contrôle de votre jeu, d’être à l’affût de tous les petits détails qui font généralement de vous un joueur gagnant. Au cours d’une main, si vous ne les contrôler pas, elles vous envahiront (tremblements, tics, sueurs, etc.) et donneront des indices à vos adversaires. Vous cherchez un modèle à suivre? Chris Furgeson, Patrick Antonius, Phil Yvey, pour ne nommer que ceux là…

9 - A l'adversité tu résisteras et les autres toujours tu respecteras
Le poker est une rude école pour les nerfs, une école de vie. Vous gagnez? Contrôlez-vous par respect pour celui qui a perdu. Vous perdez? Ne vous découragez pas et ne vous énervez pas non plus. En tous cas, essayez!...

10 – L’intervention divine tu n’attendras pas
Bien sûr, tout peut arriver sur une table de poker. Même une main qui n’a que moins d’un pourcent d’arriver finira quand même pas arriver un jour ou l’autre! Mais bien que vous toucherez quelques fois cette fameuse carte miracle venant vous sortir des ténèbres, vos piles souffriront bien plus souvent qu’à leur tours. Apprenez et retenez les probabilités élémentaires et restez rationnel! C'est la seule manière de mettre une partie du hasard de votre côté. Le résultat de la main n’a donc aucune importance, puisque même si vous avez perdu la main mais que vous savez avoir fait le bon jeu et que vous savez que cette main sera gagnante en moyenne 19 fois sur 20, relaxez, respirez un bon coup et préparez vous à accumuler des jetons lors des 19 prochaines occasions!

_________________
That's Poker ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opale-poker.all-forum.net
Fougass
Manager
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 39
Localisation : Boulogne-sur-mer
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Et Dieu créa... le poker   Mer 20 Mai - 12:21

LES 7 PECHES CAPITAUX


L’orgueil : C’est le défaut qui est à la base de tout péché quel qu’il soit. Cet amour exagéré de vous-même et de votre propre niveau de jeu vous conduit à votre perte. Ne regardant que votre jeu, vous ne prenez pas en compte les diverses combinaisons qu’offre le board et vos adversaires sont la pour vous le rappeler. La sanction est sans appel. Vous perdez à court ou à long terme !

L’avarice : Votre désir de posséder ou conserver le maximum de jetons de poker vous conduit à jouer trop serré. Vous laissez passez des occasions de rafler pas mal de jeton. Vous ne serez jamais un gros gagnant ou un gros perdant. Prenez des risques que diable lol !

L’envie : Est-ce bien un péché au Poker ? Oui car poussée à son paroxysme l’envie vous fera commettre de graves erreurs tactiques. Convoiter le gros tapis de son prochain est dans la logique des choses au poker mais raisonnez-vous, car lui aussi convoite vos jetons et comme il est plus fort (en chips) que vous, si vous l’attaquez trop souvent de front vous pourrez dire adieux à vos jetons !

La colère : Décrite depuis la nuit des temps comme une folie passagère elle survient souvent après un Bad Beat. Si vous ne la contenez pas vous allez « tilter » et de rage, faire n’importe quoi. Là aussi la sanction est immédiate, Pan et bye ! Après un BB soufflez un coup, prenez votre temps. Pourquoi ne pas cocher le bouton « sit out » et prendre l’air quelques minutes ?

La luxure : Elle est à l’origine du déclin des plus grandes civilisations. Et sera à l’origine de la fonte irrémédiable de votre tapis si vous n’y prenez garde. Ne vous "vautrez pas dans vos jetons " vous perdrez tous sens de la valeur de ceux-ci. Vos adversaires non !

La gourmandise : Qui peut la blâmer actuellement ? Cela peut paraître mal à propos de dire qu’il faut éviter la gourmandise. Ce qui est condamnable c’est la gloutonnerie, l'excès et le gâchis. A force de vouloir tous dévorer sur son passage on en oublie vite les bases essentielles du poker et on devient vulnérable... Le propre du glouton c’est qu’a un moment ou à un autre il va rendre tous ses jetons par indigestion. Vos adversaires n’attendent que ce moment précis pour profiter de la curée !

La paresse : Refus d'accomplir les efforts de nécessaires pour retenir au moins les bases du poker Hold’em. Si vous êtes sur ce blog vous n’êtes peut-être pas concerné…

_________________
That's Poker ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opale-poker.all-forum.net
célius
Occasionnel
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 40
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Et Dieu créa... le poker   Jeu 21 Mai - 12:01

Les 7 pêchés capitaux "sauce poker"!!

J'aime Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et Dieu créa... le poker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et Dieu créa... le poker
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Opale-Poker :: STRATEGIE-
Sauter vers: